Visualizzazione dei risultati da 1 a 7 su 7
  1. #1
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito [Recensioni Estere] AK47 Cyma Blowback, RealSword SVD, AKMS Kalash, SVD ACM, Cyma RPK

    ak47 blowback cm.046


    grazie speciale a http://www.frontovik.net/forum/


    et voila la review de la cm.046 une des dernières répliques de chez cyma. un ak 47 avec le blowback et… un générateur de recul. celle-ci a été achetée sur gunner airsoft pour 96€ fdp out, reçu deux semaines plus tard.

    historique :

    « premier produit d’exportation russe devant le caviar, la vodka et les romanciers à tendance suicidaire… »

    la réplique :

    a) le packaging


    une belle boite en carton, avec tout plein d’écriture dessus. on note que le logo mentionnant un hop up a été enlevé (alala copyright quand tu nous tiens).
    dedans on trouve :
    photo
    - la réplique
    - un chargeur 600 cps
    - une notice
    - une batterie ni-mh 8,4v 1500mah, d’aspect ressemblant fortement à une intellect)
    - un chargeur de batterie (compatible prise française)
    - une tigette de nettoyage
    - du polystyrène

    b) la réplique :

    caractéristiques :
    cm.046
    longueur totale : 895 mm
    masse : 3800 g avec la batterie
    capacité du chargeur : 600 cps
    cadence de tir : 700 à 800 cps/min
    vitesse initiale : 120 m/s @ 0,20 gr

    ak47
    longueur totale : 870mm
    masse : 4300 g non chargée
    capacité du chargeur : 30 cps (en standard)
    cadence de tir : 600cps/min
    vitesse initiale : 710m/s @ 7.9gr

    i) aspect





    première impression « c’est du lourd » moins que le mp44 agm tout de même, ca transpire la solidité. tout full metal (acier et zamac), pas de jeu, pas de grincements, du bon tout ca. par contre le vernis est pas terrible (un peu orangé) par contre le bois est assez jolie.
    en examinant la réplique un peu déçu par ce que je trouve. pas mal de traces de bavures, un ébavurage à l’arrache et pas mal de coups sur le bois. pas terrible tout ca en comparaison de leurs dernières productions (akm, ak 102 …). pas de marquages à par ceux du sélecteur et un « made in china » (noté l’autocollant quality check).

















    enfin dans l’ensemble ca me va.
    bon niveau assemblage ont est dans le classique : assemblage tm. pas de démontage rs à la vfc, enfin c’est du éprouvé. donc 4 vis qui maintiennent le front set, 1 pour la mire et le gaz tube.
    verdict c’est solide mais peut mieux faire ….

    et presque à nue ca donne ca :







    ii) essais

    bon le meilleur passage. l’utilisation de la réplique est un véritable plaisir, j’y reviendrai dans la suite de la review.
    on commence donc d’abord par installer la batterie, à noter qui faille deviser le buttplate pour l’installer.





    bon tout est installé, chargeur approvisionner et moleter. on l’engage, on bouge le sélecteur sur coups par coups, et la …. schlack. « p’tain ca claque le bestiau aller …. un full » schlack, schlak (x20). l’effet de recul est la on sent bien les à-coups dans l’épaule (à titre de comparaison rs à peu prêt une .22lr), et le claquement métallique de la fenêtre est un plaisir pour les oreilles. on arrive niveau sensations à l’ak74u de chez tm.
    l’effet de recul donne vraiment une autre dimension, c’est assez pour gêner la précision du tireur.


    vidéos en fontionnement :

    http://yfrog.us/5apict1082z
    http://yfrog.us/5apict1085z
    http://yfrog.us/5apict1086z

    les tirs sur cibles ont données cela avec hop up réglé, billes ics 0,25gr et distance 15m
    en semi auto


    en full auto (rafale 30cps environ)


    niveau puissance ba fallait s’y attendre 420fps @ 0,20 downgrade obligatoire donc…

    iii) démontage

    le démontage global est le même que pour une ak tm c'est-à-dire on défait les 4 vis pour défaire le front set. le plus de cette réplique c’est évidement le système blowback et le recoil engine. comme on peut le constaté celui ci se compose d’un poids mus par le mouvement du piston. le blowback est également un système spéciale, une espèce de biellette repousse le bolt, cette biellette est actionnée par le mouvement du recoil engine. grâce à une tige actionnée par le mouvement du poids. le moteur est une sorte d' eg 1000.















    la gb est correct, pas de graisse hideuse en surplus je dirai même pas assez. elle possède des bushing 6 mm, un spring guide sur roulement, une tête de piston anti vide plutôt spéciale (ca ressemble au bore up la tête est en creux) et le téton du sector gear plus gros que d’habitude. allez un bon regraissage et un changement de ressort par un m100 systema (avec 2 spires enlevées). par contre si le piston casse pas évident de trouver la pièce en spare.









    enfin la grande particularité c’est que cyma ne s’est pas contenté de reproduire une v9 marui mais a greffé le recoil engine sur une v3.

    c) verdict :

    une très bonne réplique donnant de bonnes sensations en jeu. plus qu’une simple copie du marui c’est une reprise complète, le seul point commun le recoil engine. pour pas chère on se retrouve avec une réplique originale et agréable à jouer, malheureusement ceci au prix des finitions extérieures. je dirai même que c’est un recyclage des stocks de vieilles pièces.

    photo

    plus :
    + le recoil engine et blowback
    + le recoil engine
    + full metal et bois
    + pas chère
    + le premier recoil engine cheap


    moins :
    - finitions
    - piston pas évident à trouver si ca casse
    - très chiant à remonter
    Ultima modifica di Kurnikoff; 29/07/2009 a 11:31

  2. #2
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito

    svd dragunov real sword

    grazie speciale a http://www.frontovik.net/forum/


    pour ceux qui étaient en vacances sur une île déserte, cette réplique est un aeg de snipe qui ne peut, comme le vrai, tirer qu'en semi.
    les répliques ont été entièrement confectionnées/assemblées à la main par des artisants et les matériaux utilisés sont conformes à ce qui se fait en vrai.

    première impression en ouvrant le carton : sa sent ! ca sent l'arme, pas la réplique, ceux qui manipulent de l'armement doivent savoir ce dont je veux parler, le mélange de la graisse à armement et de l'acier, miam, j'adore !!!

    le packaging est classique pour du real sword : boite carton et intérieur mousse compacte avec découpages sur mesure, rien ne doit bouger !

    et bien ceux qui me connaissent vont bien rigoler (ok, personne ici donc !!) car ma lose légendaire ne s'arrête pas là : tout est super bien calé mais la crosse est fendue heureusement j'ai apporté ça à un collègue menuisier, il m'a réparé ça et sa sèche en attendant demain, ça sera encore plus solide qu'avant (un peu comme une fracture qui se répare) !

    le prix :

    488$ en pré-commande chez rs auxquels viennent s'ajouter 103$ de fdp

    591$ donc, payés au taux de 1€=1.46$, donc 404€

    à ces 404€ s'ajoutent 103€ de frais de douanes, ce qui nous fait donc un total ttc de 507€ pour cette réplique

    un peu cher ??? pour la qualité je dirais que ça va !



    version sans lunette pour moi donc je ne peux vous donner trop de détails, à part que la manuel précise que 2 led de rechange et quelques bricoles accompagnent cette pso-1m2.

    par contre, la petite boite contenant les pièces de rechange est plutôt sympathique :



    les gears estampillés rs sont d'une qualité remarquable, du moins quand comme moi on utilise que des réplique cheap (cyma, kls) ! la largeur des engrenages est assez surprenante et les deux premières dents du piston sont renforcées. espérons que ces pièces restent longtemps dans leur boite !

    nous trouvons également dans la boite de la réplique :

    -une baguette de chargement démontable (parties à visser) et sa boite de rangement. elle est en métal.

    -une clé qui nous servira éventuellement à démonter le gaz tube et à serrer la tige de nettoyage et enfin à détendre l'anti-retour (pratique !)

    -un outil de réglage du front sight (guidon)en latéral.

    -un tuyau transparent servant à mettre la tige de nettoyage pour éviter d'abîmer le canon.



    n'oublions pas les papiers accompagnant tout cela :

    -un guide de démontage rapide

    -le certificat attestant de la puissance de la réplique sur 5 tirs d'essai, à la 0.20 et hop up à zéro

    -un guide de 55 pages en anglais-chinois-japonais avec un tas d'infos intéresantes, de l'historique du svd aux différentes pannes, mesures de sécurité etc...


    voici une vue de l'aeg complet avant démontage ! les photos ne rendant pas hommage aux bois magnifiques (comme pour de vrai, contreplaqué lamellé-collé) qui possèdent une multitude de nuances.



    et ici les bois démontés (crosse réparée)


    le chargeur de 98 billes est robuste, l'épaisseur de métal y est pour quelque chose ! un petit coup de silicone en spray là dedans et le tour est joué ! j'ai volontairement choisi de ne pas prendre de chargeurs supplémentaires, après tout quel tireur de précision lâche 100 coups dans une journée ?


    le puits de chargeur est quant à lui exempt de défaut, il faudra quand même y aller de bon cœur lors le l'insertion et de l'éjection du chargeur car le ressort du mag catch est costaud !



    une vue du rail latéral :



    le rear sight (hausse) est conforme, avec ses marquages rouges et ses graduations jusqu'à 1200m

    l'appui-joue est une pièce qui vaut le coup d'œil, ça sent très bon et c'est superbe !


    le réglage du hop-up est d'une facilité déconcertante : une roulette crantée permet un réglage hyper fin , nous y reviendrons !



    enfin, le canon interne arrive à fleur du cache-flammes, comme dirait l'autre : "c'est étudié pour !"


    passons aux choses sérieuses, préparons la table d'opération et c'est parti pour la dissection :

    demontage !


    première chose que je voulais vérifier : la plaquette de la poignée pistolet.

    pas de plastoc moisi mais un joli morceau de bakélite, ça fait plaisir !


    passons ensuite au garde-main, en théorie il suffit juste de pivoter le verrouillage mais c'est un peu dur, j'ai du m'aider d'un petit tournevis...



    théorie toujours, le bloc de retenue du garde-main doit coulisser vers l'avant et libérer les deux parties du gm, j'aurai besoin d'un petit maillet et d'un chasse-goupille pour faire coulisser le tout, pas intérêt de vouloir changer de batterie en pleine partie
    une fois encore, il se peut que ça se fasse une fois la réplique moins neuve... (il est à noter que la repose des gm est tout aussi sportive )

    en parlant de batterie, rs conseille fortement l'utilisation de batteries de 7.2v pour des ressorts inférieurs à m120 et 8.4v pour les ressorts égaux ou plus puissants. de toute manière, la place ne permet pas de mettre une 9.6v. ici une firefox 8.4v 1500mah loge parfaitement. la sécurité électrique consiste en un fusible de 20 ampères.


    le top cover s'enlève en faisant pivoter le levier vers l'arrière. rien de compliqué, on accède alors à l'extérieur de la gb et au bolt.

    le sélecteur de tir quant à lui offre une petite résistance bien agréable et ne possède aucun jeu.


    on peut voir le spring guide en métal sur roulement sur cette mauvaise photo


    on enlève ensuite le bolt en faisant coulisser celui-ci vers l'arrière et en enlevant la tige de maintien.


    puis on dévisse les deux verrouillages du boc canon interne/hop-up.



    on doit alors relever la hausse et dévisser deux petites vis allen pour dégager le canon externe, débloquant également l'accès au canon interne !



    vous noterez que le canon externe est d'un seul bloc, en bon acier des familles !

    le canon interne fait 680mm

    gros plan sur le bloc hop-up, en métal, contrairement à ce que j'avais écrit en premier...



    on peut également voir le ressort qui plaque le bloc hop-up à la gb une fois le tout monté !

    le rubber est ici visible.



    passons à la prochaine étape, avec l'extraction de la gb !

    en premier lieu, il faut dégager le verrouillage du top cover, puis le sélecteur de tir en le faisant pivoter vers l'arrière. (sur cette photo on peut voir la crosse fendue au niveau du pontet))



    la crosse, ici pas encore réparée, tient par deux grosses vis. qu'elle est belle !



    il faut ensuite dévisser une vis allen qui solidarise la gb au corps, attention à ne pas trop la serrer lors du remontage, il faut s'y prendre légèrement de biais


    il suffit ensuite de tirer la gb vers le haut et le pontet vers le bas (vous n'êtes pas obligé d'enlever la crosse et sur cette photo j'avais remis le bloc pontet !!!)
    on peut alors voir le cylindre, long de 82 mm et d'un diamètre de 26mm



    ici, le détail de la gb, une real sword t3, ça à l'air d'être une sacrée usine à gaz là dedans



    les gears sont montés sur roulements.

    et voici l'autre côté de la gb



    dans le manuel il est conseillé de ne pas laisser le ressort tendu en cas de non utilisation sur le long terme, of course, le ressort de ma réplique était tendu

    pour relâcher l'anti-retour, il suffit simplement d'utiliser l'outil multi-fonction fourni, problème : il faut obligatoirement extraire la gb !



    comme sur le vrai svd, le récupérateur de gaz peut être réglé en position 1 (ouverture normale) ou 2 (ouverture large,arme encrassée) ou encore démonté avec l'outil magique



    le système hop-up :

    en métal et réglable par cran, le bloc hop-up est très bien conçu. chaque cran fait bouger la vis centrale de 0.025 mm, on tourne dans le sens horaire pour enlever du hop-up, et anti-horaire pour en ajouter, un jeu d'enfant ! impossible qu'l se dérègle grâce au petit ergot monté sur ressort présent au cul de la roulette.



    la petite tige que vous pouvez voir dépasser au centre de la roulette appuie plus ou moins sur le bucking et déforme le joint, facile comme tout !!!

    batteries testées :

    -firefox 1500 mah ---> bonne réactivité.

    -noname (kls) 1100 mah --> pas top, on sent que ça peine...

    -intellect 1600 mah --->bonne réactivité.

    -noname (noire, cyma) 1100mah --> n'entraîne pas la gb.


    essais de tirs :

    etant en appartement et ne possédant que des billes 0.30 asg blaster, mes impressions de test vers les voisins (canards et crapeaux des marais de bourges ) je suis juste en mesure de vous dire que ça part pas spécialement vite à vue de nez malgré la puissance annoncée, que ça va loiiiiinnnn et que je n'ai pas de misfeed.

    cependant, avides de renseignements comme vous l'êtes, je vous renvoie à l'excellent post de kimkafwan sur fa il obtient des groupements intéressants à une distance de 50 m environs...


    l'interne :

    nous en rêvions, il l'a fait !!!

    kretschmer sur le forum airsoftmadrid nous a fait une superbe review et il a ouvert sans état d'âmes !!!

    c'est beau, c'est bien, c'est rs et voici le lien vers la review






    en partie :

    première utilisation en partie assez jouissive. c'est ma seconde fois au snipe (la première fois était au svd atoz).

    les billes de 0.30 utilisées pour l'occasion partent loin et décollent un poil, on m'a conseillé la 0.36 donc je testerai. la précision est bonne mais en l'absence d'attache pour la posp j'ai un peu galèré pour suivre mes billes en fin de course mais j'ai réussi à friser quelques moustaches ! bien utilisé, c'est un plaisir de jouer avec !




    les billes testées, et la vitesse !

    je complèterai au fur-et-à-mesure lorsque je pourrai faire des tests chrony...

    après avoir essayé les billes 0.30 blaster lors de ma précédente partie, j'ai fait l'achat d'une boite de billes madbull 0.36 pour voir si ça le fait, j'ai également testé les billes bio xtreme precision en 0.25. (je fais pas de pub, je fais avec ce que j'ai ^^)



    billes xtreme precision 0.25g : contrôlée à 390-400 fps

    -0.25 dans un snipe ? sacrilège diront certains ! utilisées avec une météo clémente (pas de vent, pas de pluie), ces billes ont néanmoins ma préférence : portée excellente, précision étonnante, le hop-up se balade et c'est un plaisir de mettre 10 mètres (voire plus) de portée dans la vue de ses camarades de jeu ! pas de misfeed constaté et la qualité de ces billes semble au rendez-vous (j'ai du en tirer quelques milliers et jamais eu de souci même avec un canon de précision). il faut voir si le faible poids n'est pas handicapant lors de temps venteux ou de pluie.


    bille 0.30 blaster (asg) :

    -malgré la faible différence de poids, il faudra mettre pas mal de hop-up en plus pour lever cette bille. la portée semble légèrement inférieure (jusque là rien d'anormal) et la précision un poil moins bonne qu'avec les 0.25, mais je n'ai pas le recul ni l'expérience nécessaire pour bien juger, ce ne sont que des impressions.

    bille 0.36 madbull :

    -quelques misfeed sur la fin d'un chargeur (deux billes qui partent en même temps) et 1250 tours de hop-up pour faire décoller la bille (non, je ne suis pas marseillais !)
    si la précision est bonne (j'ai réussi à dégommer une c**ille à 50m) la portée fond drastiquement avec ce grammage. je pense que l'aeg de real sword manque un peu de patate pour exploiter ce genre de bille. intéressant par contre, la couleur verte de la bille la rend moins détectable par la cible. a utiliser si la portée importe peu car vous ne serez plus à l'abri des tirs de vos camarades de jeu !


    Ultima modifica di Kurnikoff; 15/06/2009 a 17:14

  3. #3
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito

    akms kalash rk-10

    grazie speciale a http://www.frontovik.net/forum/



    alors voilà après 2 semaines d'attente la bête est arrivée, une rk-10 de base, modèle avec bois moche et pas 100% acier...alors que vaut elle cette 1ère akms cheap ? mes modèles de comparaison sont ma rk-03, mon ex rk-06s full steel, et la cm032 de mon frangin.

    pour commencer 1ère déception ,comme à leur habitude les chinois m'ont envoyé ma réplique dans la boîte retournée, mais là gunner a poussé le concept encore plus loin : il n'a utilisé que le couvercle pour l'emballage, j'ai donc une demi boîte de rk-10 et le polystyrène tout pourrave mon ranger ma réplique ...enfin passons après tout le réplique n'a pas souffert du transport et le bolt avait même été démonté pour éviter le mauvaises surprises...
    coté accessoires on a : sangle pas mal sans plus, batterie 8.4v+chargeur, tige de nettoyage, un hicap métal, pas de manuel par contre (un oubli ?)

    alors voilà la bête et une 1ère surprise : pas de rail sur le corps, j'avais pas fait attention à ce détail au moment de la commande, mais bon tant mieux j'en voulais pas





    hausse déjà peinte et graduée à 1000m


    ils ont bien fait la vis ronde du sélecteur et les marquages ont légèrement changé.


    la pièce qui maintient les chargeurs à été corrigée pour assurer une meilleure compatibilté
    bonne prise en main de la bestiole qui fait son poids, le bois est over cheapos, la poignée sympa, la peinture granuleuse, enfin du classique pour une kls...
    et la crosse pliante dans tout ça ? bon autant briser net le suspense, c'est de la daube...cassée en 10 minutes , elle doit être faite en boîtes de sardines recyclées .....
    mais en fait non !!! c'était la blague à 2 roubles du jour, la crosse est le très bon point de cette rk-10, full steel charnière comprise, aucun jeu, parait vraiment très solide

    coté interne c'est moins cool...

    le bloc hop up transparent, le même qui a pété en une une apres midi sur ma rk-06s, bref individu suspect...noter le ressort pour la caler contre la gearbox (y'a aussi le bout de plastoc en l)




    une vue d'ensemble de la gearbox....bushings plastiques et moteur naze habituel



    spring guide sans roulement, gears yxt, tête de piston sur roulement, et la traditionnel amortisseur de t-55 en guise de ressort....
    graissage correct, calage inexistant...

    bref c'est la même gearbox que sur ma rk-03 de fin 2007, moins bonne que sur la rk-06s qui a des bushings métal et un guide sur roulement, à voir si c'est spécifiques aux modèles "luxe" full steel



    un rapide passage au chrony : 385 fps hop up à zéro, je pense qu'il y'a des fuites vu la dureté du ressort..
    pour le moment la précision est risible, mais la canon était tres sale et le hop up a surement besoin de se roder, ça craint quand même par rapport à une akm cyma (cm032, même pas la dernière) out of the box



    en conclusion , faudrait pouvoir comparer à l'akms cyma qui vient de sortir, et aussi à la rk-10s deluxe, en fait elle a les qualités (solidité) et les défauts (gearbox bien sans plus, et précision très moyenne) des autres kls, y'a pas vraiment de progrès en fait...enfin pour un coût de 100€ fdpin je ne regrette pas mon achat

  4. #4
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito

    svd dragunov acm

    grazie speciale a http://www.frontovik.net/forum/


    pour ma première review, je vous présente le nouveau svd dragunov acm (a&k).



    commander chez airsoft war 4 le 26/06/09, mail de confirmation avec montant total reçu le 27/06/09. manque de chance pour moi la réplique était out of stock j’ai donc du attendre 1 semaine qu’ils en reçoivent avant qu’ils ne puissent me l’envoyer. réplique envoyer le 08/07/09, réceptionnée le 10/07/09, ultra rapide quoi. ce shop est très sérieux, le suivit du client y est présent, il m’on demandé de leur dire quand j’aurais reçu ma commande. ils répondent aux mails en 24 heures, brefs je recommande ce site pour tous ceux qui veulent commander chez eux.

    passons à la réplique :

    elle arrive dans une boite en carton enroulé d’un papier sur lequel figure un scotch avec la mention « fragile ». manque de chance, j’ai du payer les douanes. la réplique est bien calée dans sa boîte en mousse sur mesure. le chargeur est en position sur la réplique, ainsi que le cheek-pad (non présent sur la photo), dans la boite est également fournit un sachet de billes dont le grammage est inconnue, et un outil pour régler la mire avant, pratique car le réglage de celle-ci est très laborieux sans cet accessoire (on peut d’ailleurs s’en servir sur les autres ak).




    la qualité des matériaux utilisés est correcte, la crosse et le garde-main sont en plastique noir de bonne facture pas de trace moulure grossière ni de grincement/jeu sur la réplique. le reste de la réplique doit être en zamak (test à l’aimant) seul le ponté et la mécanique interne sont en métal. le corps à tout de même l’aire robuste grâce a ces 2.5mm d’épaisseur. l’outer-barrel dans lequel s’insère le canon, avec juste la place dont il a besoin, doit mesurer environ 3mm d’épaisseur. le levier d’armement est quand à lui moulé d’une seule pièce dans laquelle se trouve le cylindre et tête de cylindre, semble vraiment robuste malgré l’effort que l’on doit lui soumettre pour armer ce svd.






    le seul défaut que l’ont peut lui accorder sur le plan esthétique, c’est que lorsque la sécurité est enlevé on peut voir le piston bleu dans la réplique.



    côté chargeur de billes, et bien c’est sans doute « le » défaut de cette réplique. il est en full abs (comme celui de l’atoz) et est un hi-cap de 150 coups,… et oui c’est un sacrilège sur une telle réplique surtout sur un snipe qui doit être discret lors des déplacements. on peut encore (peut être,… je suis en renseignement avec un shop) trouver des chargeurs de 25 coups en abs pour environ 25€ l’unité. en revanche le hi-cap fonctionne parfaitement, il remonte les billes sans problème, il ne se sépare pas si on remonte trop la mollette. pour ceux qui pensais, comme moi, à mettre des billes dedans remonté les billes et enlevé celles qui sont en trop, sachée que vous n’aurez que 8 billes dont seulement 5 ou 6 qui pourront être utilisé par le svd. une fois monté sur la réplique il présente un léger jeu latéral (4/5 mm tous au plus rien d’alarmant). je trouve le mag-catch un peu mou mais il tient bien le chargeur à sa place.




    dans le puits de chargement on peut voir la partie inférieure du levier d’armement, le conduit dans lequel remonte les billes et au fond de ce dernier le nozzle doré.



    pour ce qui concerne la mécanique on est en présence du montage du svd atoz dans lequel un ressort d’aeg loge sans problème. le réarmement de la réplique se fait plutôt bien, par contre à la longue cela devient assez dure et une douleur se fait sentir dans la main, le port de gants est conseiller à cause du levier assez petit. le piston est bloqué par une pièce du bloc détente (le sear je crois), c’est sans doute la pièce qui me fait le plus peur après une soixantaine de tirs on peut voir une usure de cette pièce :




    d’après un tuyau que j’ai trouvé sur france airsoft on peut limiter son usure en y mettant dans la graisse, ce que je vais faire sur toutes les pièces en contact du bloc détente. la détente quant à elle présente un défaut, elle possède un jeu important de côté à côté comme d’avant en arrière. pour remédier à ce problème je coller 3/4 épaisseur de chatterton pour limiter l’espace entre la détente et la pièce sur laquelle elle appuie. la sécurité n’empêche quant à elle en rien de tirer du moment que l’on appuie un peu fort (mais pas trop non plus) sur la détente, on sent le cran de sécurité qui « ripe » sur un la pièce qui est censé être bloquer (je pense que se soucis des nombreux démontages du bloc détente), ce problème a été supprimé grâce a ma solution précédente consistants à mettre du chatterton sur la pièce de détente.

    le piston quant a lui est en aluminium anodisé bleu est à l’air résistent. la première fois que je l’ai démonté j’ai remarqué la présence de limaille sur le joint du piston j’ai donc jeté un coup d’œil au cylindre, mais pas de rayure dessus ni sur la tête de cylindre, vu la grosseur de la limaille j’aurais du apercevoir le défaut s’il y en avait un mais rien, peut être que sa vient de l’usine de fabrication. la tête de piston est bien terminé, sans bavure les troues permettant de plaqué le joint sur la paroi du cylindre remplissent bien leurs rôle, on ne constate aucune perte d’air quand on bouche le nozzle et que l’on appuie sur le piston à la main.




    pour le canon, on ne connait pas le diamètre, il mesure 600 mm de long si on le remplace je conseil d’en prendre un de 650 mm il y rentre sans problème et n’ai même pas visible dans le cache flamme, comme sur le real sword. apparemment tous les canon d’aeg sont compatible avec cette réplique si l’ont en croit la forme et l’encoche du joint hop-up.



    le bloc hop-up est en aluminium noir dessus est présent deux vis la plus proche de l’entrée du nozzle est monté sur un ressort, je ne sais pas à quoi il sert. la seconde vis sert à régler le hop-up.




    ceux qui veulent utiliser cette réplique, acheté un ressort en même temps que la réplique car elle tape vraiment très très fort, 510 fps pour mon svd, tester avec de la 0.20gr x-trem precision, hop-up à peu près régler. avec ce ressort on atteint facilement les 70/75 mètres précis de moins d’un mètre (sans trop de vent et sans lunette dans le cas de mon test).

    pour les accessoires toutes lunettes rs avec montage sks/svd (pso, posp,…) peuvent être monté dessus. un cheek-pad est fournit avec la réplique pour pouvoir viser confortablement avec une lunette.

    le bi-pied svd (très rare donc très cher) doit pouvoir également se monter sans problème dessus, tout comme des fournitures rs.

    les + :
    -rapport qualité/prix.
    -réplique qui sort de l’ordinaire.
    -pièces rs s’adaptent sans trop de problème dessus.
    -qualité des matériaux et des moulures.

    les - :

    -chargeur hi-cap. -fourniture noir non conforme.
    -le jeu de certaine pièce (mais peu s’arranger avec de petite astuces).
    -puissance en sortit de boite (510 fps pour mon svd)

  5. #5
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito

    akms dboys rk-10 steel version

    grazie speciale a http://www.red-alliance.net/forum/


    i apologize for starting a new thread, but i don't want to have anyone become confused between azsworst's and my review. i also would like to avoid having the thread become a giant monster topic (a la arnie's airsoft). please excuse the forum clutter!


    introduction
    the akms was at one point the holy grail of russian airsoft replicas, rivalled in desirability only by an aks74u replica. after much wait, ting at russian mania workshop (rmw) worked with inokatsu to produce an akms replica. the ball started rolling and several companies either copied or adapted the design for their own replicas, including vega force company (vfc). this is significant because dboys/kalash chooses to copy the vfc style of construction and design in their ak family of replicas.

    despite the release of a vfc akms not too long ago, a dboys akms had been rumored since they first released their aks74u. after much hype and questioning, early pictures of their akms surfaced roughly at the same time that cyma released their own images of an akms.

    the dboys akms is, like most of their models, released in two flavors - 'full steel' and 'full metal.' the difference is important and this review covers the rk-10s, the dboys 'full steel and wood' akms replica.

    the boring part
    gunner airsoft was the first hong kong retailer to have the actual rk10s in stock. for the uninitiated, the differences between the 'full steel' and 'full metal' versions are as follows:



    the other difference, specific to the dboys rk10s only at this time, is that the 'full metal' version has a tula proof (a star) while the 'full steel' version has an izmash proof (an arrow in a triangle). the date and serial number, like all dboys ak replicas, is set at 1991 with a serial number of 1121. this is a hold over from the vfc model of aks74u which they copied, obviously model number 1121.



    i ordered the replica on the 17th and it arrived on the 1st of august. not great, but i paid for air mail shipping and not express mail.

    the box is rather spartan, with little indication of the model number aside from a sticker. the box opens from the side, instead of the 'pop-top' boxes of previous models. inside is a manual (for an ak74/aks74u, not an akms), a nimh battery and charger, a small bag of 6mm .2g bbs, a cleaning rod, and a replica russian sling with an 'otk' stamp. also tucked away is the ak47-style hicap. i promptly threw away the battery and bbs, as they're fairly worthless for serious airsoft. the sling i kept, as it is actually a very good copy of the russian sling and may come in handy. the cleaning rod, of course, is useful as well, as we shall see in a few minutes. the styrofoam protection is a universal cut for side-folding and underfolding stocks, as well as full-size and mid-size rifle lenghts.

    the compensator was painted orange, though it looked like it had been removed, dipped in paint, and then re-attached rather than sprayed while on the rifle. i removed the tip and, in keeping with local laws and ordnances, removed the orange paint with brake fluid. please consult local regulations about this, because while federal law only applies to interstate commerce, your local community may stipulate a brightly colored tip.



    beauty is only skin deep

    the rk10s is a copy of the vfc akms, and features the same furniture - a faux 'bakelite' pistol grip and a set of laminated wood handguards. the entire replica is steel except for the outer barrel, and is fully riveted together. unlike recent cyma offerings, which feature pinned barrel assemblies on an inokatsu style barrel ( the principle difference being the method for securing the hopup), the dboys is true to the vfc method of construction.



    the wood is a very nice and red laminate, based upon the vfc wood, which is itself a copy of the russian akms pattern. while it is not 100% correct for factory russian wood, it is more than acceptable especially for the low price point of the replica. the wood features the correct drain hole, zig-zag style of construction, and a metal reinforcement pin towards the front of the lower foregrip.





    the upper handguard is laminated wood, instead of the solid handguard usually seen in airsoft or real (non-russian) rifles. by comparison with real russian wood, the dboys wood has too few layers of wood. the dboys wood on this particular replica is also splitting near the gas tube. below are four comparison shots. for the first three, a russian akm handguard is on the bottom or the left. for the last image, of the different vents, the russian handguard is on the top.






    the wood survived the journey relatively unscathed, however, with only three small knicks in the wood from the underfolding stock. the finish is a little overdone but closer to a genuine rich russian red finish than most offerings.




    the stock pistol grip is nice, but it looks very little like a real russian bakelite pistol grip - for that matter, it looks very little like bakelite! as russian akms were usually seen with laminated pistol grips until very late in production, the choice of faux bakelite is somewhat unusual. that being said, the motor is housed in the grip, and a laminated wood pistol grip can present problems with accomadating the motor.



    the front sight base has two small o-rings attached behind the (14mm-) threading to help secure the compensator and reduce wobble, which is a very nice touch.



    interestingly enough, the rk10s includes an ak74 cleaning rod instead of the proper diameter akm/akms cleaning rod. the difference is primarily in the diameter of the cleaning rod, but it still looks slightly off.

    the rear sight is an akm/ak74 model, gradiated to 1000m, with white paint in the numbers.



    the stock locks in place solidly, and is actuated by pressing the button on the left side of the receiver only (which is a different practice from the inokatsu model, and true to the real mechanism). the assembly feels solid, and unlike another reviewer's experience was not broken upon arrival. the sling mount is solid, and will bear the weight of the replica when slung.




    there was minor corrosion on the inside surfaces but nothing to worry too much about.



    mag brand magazines fit in perfectly, though a little snug. this model still suffers from the dboys-specific problem of having a slightly long magazine catch. star magazines click in perfectly, though classic army ak47, star ak74, and tokyo marui ak47 magazines will not fit easily.



    finally (and skipping around somewhat), the gas block itself is a copy of the later style cast gas blocks and not the early style milled gas blocks. there are, however, no proof marks on it.



    skin blemishes!

    after all the positive things written about the externals, several things were troubling. the first was a rather atrocious front sight cant, roughly 15 degrees clockwise. the second was a 2mm gap between the receiver cover and the rear sight base, and the third was a loose upper handguard retainer. in addition to these three issues, the lower handguard retainer was being pushed forward by the lower handguard and the trigger guard is riveted on crooked.

    in order to fix the cant, i removed the cleaning rod, both pins, and the set screw underneath the front sight base. i then aligned the front sight base, replaced the set screw, and re-pinned the front sight block. this corrected most of the cant, so i gently tapped the front sight base with a hammer until the cant was mostly eliminated. take care not to lose the locking pin from the front sight base, as it is held in position by the forward pin.

    the 2mm gap was even easier to fix - i simply removed the barrel pin, receiver cover, and gas tube, and tapped the rear sight base with a hammer until it was flush with the receiver. i then reinstalled the barrel pin, the gas tube, and the receiver cover. problem solved. finally, the lower handguard retainer problem was sorted out by shaving 1mm of wood from the front of the lower handguard, inside of the retainer area. a dremel worked perfectly.

    the last two issues remaining are the upper handguard retainer, which i have not found a satisfactory way to solve, and the trigger guard. neither, however, impair functionality in any way nor do they present themselves as problems during use.



    the rk10s - internally sound?

    dboys uses a clone of the vfc version3 gearbox. the wiring harness includes an in-line automotive fuse, and is wired for a stick battery above the receiver.



    the hopup is clear, with a spring behind it and a plastic l-shaped spacer to hold it flush to the gearbox. the addition of the spring is a vfc design that, until this model, dboys did not clone. adjustment is crisp and the plastic is of decent enough quality.



    the steel model includes a 7mm bearing gearbox, with a plastic/metal bearing spring guide, a polycarbonate piston and pistonhead, a brass cylinder, and a cylinder piston head and air nozzle. the gears are xyt steel gears, and well-shimmed. the motor is a stock generic motor, nothing fancy, and is properly adjusted for motor height.

    azsworst wrote an excellent review of the internals. i refer you to his comments on individual parts.

    internalizing the problems

    the hopup rubber for the dboys ak family has consistently proven to be inadequate. whereas jing gong and cyma have managed to produce relatively decent hopup rubbers, dboys still has a ways to go. i prefer to use guarder clear hopup rubbers as my replacement unit of choice, and that is what i swapped out for the stock one. after the replacement and subsequent break-in period, the guarder hopup rubber requires far less engagement than the stock hopup rubber to send .25g bbs respectable distances.

    at the same time as i replaced the hopup rubber i made use of the included airsoft cleaning and unjamming rod to swab the barrel out. using a strip of paper towel and nothing else, i removed a large quantity of green gunk (gun lube) from the barrel. after replacing the barrel i noticed far better shot to shot consistancy and less 'fliers.'

    the comparing of parts

    vfc's entire ak lineup is a modified copy of guarder/inokatsu/lct/rmw designs, usually with improved external details and internal design features. as a result, the dboys copy of the vfc follows the same trend. in the case of the akms, vfc copied the rmw/inokatsu design and dboys followed suit. the following pictures should serve to illustrate the closeness of the design:
    rmw on the bottom, dboys on the top

    dboys

    rmw

    dboys

    rmw

    rmw on the left, dboys on the right


    please note that the mechanism is slightly different between the two - the original design requires that both sides of the stock mechanism be depressed to fold or unfold the stock. the vfc adaptation is true to the original design and only requires the left side to be depressed to fold or unfold the stock.

    conclusion

    overall, the dboys rk10s is well worth the money. it is solid (for the most part), decently constructed, and has rather nice internals. with modification to the magazine catch it will accept all brands of magazines. swap the hopup rubber, clean the barrel and you have a cheap and affordable replica of an akms. if you want a cheap akms, look no further.
    Ultima modifica di Kurnikoff; 24/08/2009 a 17:37

  6. #6
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito

    voilà, il faut bien commencer un jour, je me lance donc pour ma première review:

    depuis quelques temps, je cherchais une réplique de soutien russe. j'avais bien repéré une jolie pkm, mais l'idée de devoir la porter toute une journée sur le terrain ne m'emballait pas vraiment. il me restait donc à trouver un rpk. il existait quelques kits, mais en général épuisés et de toute façon un peu cher pour moi. je désespérais de trouver une version cheap, quand cyma a enfin répondu à mes prières, et en plus avec une version du rpk-74!

    commandé chez taïwangun, le colis est arrivé en 4 jours à la maison (trop impatient, je n'ai pas pu attendre le père noël… ou peut-être que j'ai eu peur que ce ne soit qu'une série limitée…).
    après avoir déchiqueté une couche impressionnante de papier bulle recouvert de carton et de scotch, je découvre une boite en carton vierge de toute inscription (au moins, pas de risque que la réplique passe pour une contrefaçon sous prétexte qu'elle a un hop-up ou autre terme déposé…).

    a l'ouverture, je constate que la réplique est bien protégée par du polystyrène, plus une couche de papier bulle sur le dessus.
    voici la bête en captivité:


    la boite contient:
    - la réplique,
    - un chargeur hi-cap 750bb en plastique orange (la couleur est assez vive),
    - une batterie ni-mh de 9,6v et 1200mah
    - une petite boite avec un chargeur de batterie (le genre de chargeur qu'il ne faut
    surtout pas utiliser) et la clé de réglage du guidon,
    - une tige de débourrage (d'une longueur impressionnante).

    le contenu de la petite boite en carton:


    le chargeur hi-cap 750bb:


    mauvaise nouvelle, pas de manuel d'utilisation (encore qu'avec l'habitude des ak, ça ne devrait pas poser de problème), par contre, une fiche jaune écrite tout en polonais ! qui semble être une fiche de contrôle qualité, avec les relevés de 10 tirs réalisés à la 0,20g: ça tape fort!!! (entre 430 et 439fps pour le mien).

    voici maintenant la bête dans son habitat naturel:




    il faut reconnaître que l'engin est impressionnant avec sa longueur de 1060mm (comme le vrai) et son canon qui n'en finit pas (canon interne mesuré à environ 635mm).

    les parties métalliques sont recouvertes d'une peinture noire matte qui semble assez résistante, pas de coulures ni de traces de moulages.
    au test de l'aimant, on obtient le résultat suivant:
    en acier: - butt plate,
    - receiver,
    - top cover,
    - pontet,
    - mag catch,
    - sélecteur,
    - hausse (réglable en gisement),
    - tube d'emprunt des gaz,
    - rail latéral (encore qu'il attire moins l'aimant que les autres parties en acier?),
    - fausse tige de nettoyage,
    - bipied,
    - cache-flammes (monté sur un classique pas de vis en 14mm anti-horaire).
    en alliage indéterminé: - le canon externe,
    - la fausse culasse (ou dummy bolt).

    le dummy bolt, justement, fait un joli claquement de métal quand on le laisse repartir librement vers l'avant, on dirait presque une vraie culasse.

    le guidon a un tout petit peu de jeu dans son logement dans le front sight, mais c'est négligeable, et quelques gouttes de frein filet ont mis fin à cette tentative de rébellion.

    le bipied semble assez solide, largement apte à supporter le poids du rpk lors d'embuscades tendues aux troupes impérialistes.

    le rail latéral paraît solide, j'ai pu y fixer sans problème mon cobra.

    le sélecteur a bien entendu 3 positions (sûreté, auto, semi-auto), avec une course 2/3 – 1/3.
    la sélection est franche et ne présente aucun jeu.


    la hausse réglable:


    le front sight et le cache-flammes:


    les parties en bois sont en lamellé-collé pour la crosse et la partie inférieure du garde-main, et juste en bois pour la partie supérieure. la qualité du bois semble correcte, il n'a pas l'air trop tendre. la teinte aurait mérité d'être un poil plus rougeâtre, mais c'est déjà pas mal (et puis ce n'est pas le plus difficile à changer).
    la crosse contient la batterie, pour la mettre il suffit de dévisser la butt plate (ça rentre au chausse-pied avec le fusible).

    je sollicite l'aide des experts pour un petit détail: le passage de sangle sur la crosse. sur ce rpk, il est situé coté gauche, tout en bas de la crosse, alors que sur une photo que j'ai trouvé sur le net, il est sur le coté droit, au plus près du receiver. est-ce qu'il y a eu plusieurs montages en fonction des séries, ou est-ce une erreur?

    gros plan du lamellé-collé de la crosse:


    passons à un démontage sommaire de l'animal:

    le top cover s'enlève comme sur toutes les ak, pas de surprise… ou plutôt si: une fois ôté, on peut admirer un superbe ressort de culasse qui ressemble à un vrai par son diamètre largement surdimensionné. ca ne sert pas à grand-chose, mais c'est joli. j'en profite pour tirer sur le levier d'armement, et là, deuxième surprise: la culasse possède une partie qui se prolonge loin dans le tube d'emprunt des gaz, afin de ressembler encore plus au système d'emprunt des gaz d'un modèle rs.
    la "mauvaise nouvelle", c'est qu'il sera donc impossible de modifier le circuit électrique pour loger une batterie type bâton dans le garde-main (je dis ça pour ceux qui auraient envie de remplacer la crosse contenant la batterie par une version rs pleine, il va falloir trouver une autre solution).

    le ressort de culasse s'enlève très facilement, tout comme la culasse qu'il suffit de faire reculer au maximum avant de la retirer par le haut.

    attention: il est indispensable de retirer la fausse culasse avant le garde-main supérieur, sinon ça va bloquer avec le faux système d'emprunt des gaz!

    la fausse culasse et son ressort:


    le garde-main, justement, se retire comme le modèle rs (les habitués de vfc ou kls ne seront pas dépaysés). on relève le petit levier situé coté droit, juste devant la hausse, puis on relève l'arrière du garde-main et hop, c'est fait.
    pour ôter la partie inférieure, il faut d'abord retirer la tige de nettoyage. comme elle est en acier, elle est très rigide et l'opération s'avère délicate. j'ai donc opté pour la solution de facilité: retirer cette partie en même temps que le canon externe.
    sinon, on tire vers l'arrière le petit levier situé à l'avant du garde-main, et le garde-main est libéré.

    avec toutes ce pièces enlevées, passons à l'intérieur, et sur le hop-up, qui est en métal. c'est plutôt une bonne nouvelle, on verra plus tard s'il fait correctement son travail.

    le hop-up métal:


    pour sortir le canon externe, encore comme sur le rs, une grosse goupille à chasser vers la gauche avec le rpk dans le sens de la marche (ce qui signifie la crosse vers soi et le canon vers ce qu'on veut, du moment que ça ne crie pas ou ne casse pas!). il faut aussi enlever les deux petites vis cruciformes de chaque coté du hop-up, et le canon externe sort sans difficulté.
    une fois enlevé, il ne reste plus qu'à incliner le canon interne vers le bas et à le sortir avec son hop-up vers l'arrière de la réplique.
    attention: contrairement aux ak type vfc, on ne peut pas sortir la gearbox sans d'abord enlever le canon externe, le hop-up ne pouvant pas se glisser vers l'avant, même en enlevant les deux vis qui le retiennent en place.

    reste à enlever la gearbox: là encore, les habitués de vfc et kls connaissent. il faut dévisser la vis qui retient le sélecteur avec une pince, puis enlever la poignée, et la gearbox sort toute seule.
    et c'est la journée des surprises puisque j'aperçois ce qui ressemble très fort à des roulements de 7mm.
    le moteur, quand à lui, ne porte aucun marquage. on verra à l'usage.

    voilà pour cette première inspection sommaire de la bête, le remontage se fait tout simplement en faisant les opérations dans l'ordre inverse. je m'arrête là pour le moment, mais d'autres infos suivront très prochainement.

    a première vue, ça semble sérieux, la finition est au rendez-vous... pour du cheap (même s'il n'est pas tout à fait donné, pour du cheap justement), mis à part une poignée en plastique marron qui n'est pas géniale (il faudra que j'en trouve une compatible plus proche de la réalité).

    pour ce qui est du tir, je n'ai pas de chrony à portée de main, donc de nouvelles infos en début de semaine prochaine après quelques essais lundi soir.

    le démontage de la gearbox suivra aussi très bientôt, un "léger" downgrade étant à prévoir, j'en ai bien peur (vu que mes petits camarades de jeu le prennent mal quand je leur rafale dessus à plus de 430fps… ils doivent être douillets). je commencerai donc par changer le ressort pour descendre entre 350 et 370fps, pour le reste, on verra après...

    merci de votre attention

  7. #7
    Tutor
    L'avatar di Kurnikoff
    Città
    Montebello Vicentino (VI)
    Club
    non affiliato
    Età
    32
    Iscritto il
    07 Oct 2005
    Messaggi
    3,557

    Predefinito

    rpk cyma cm.051


    voilà, il faut bien commencer un jour, je me lance donc pour ma première review:

    depuis quelques temps, je cherchais une réplique de soutien russe. j'avais bien repéré une jolie pkm, mais l'idée de devoir la porter toute une journée sur le terrain ne m'emballait pas vraiment. il me restait donc à trouver un rpk. il existait quelques kits, mais en général épuisés et de toute façon un peu cher pour moi. je désespérais de trouver une version cheap, quand cyma a enfin répondu à mes prières, et en plus avec une version du rpk-74!

    commandé chez taïwangun, le colis est arrivé en 4 jours à la maison (trop impatient, je n'ai pas pu attendre le père noël… ou peut-être que j'ai eu peur que ce ne soit qu'une série limitée…).
    après avoir déchiqueté une couche impressionnante de papier bulle recouvert de carton et de scotch, je découvre une boite en carton vierge de toute inscription (au moins, pas de risque que la réplique passe pour une contrefaçon sous prétexte qu'elle a un hop-up ou autre terme déposé…).

    a l'ouverture, je constate que la réplique est bien protégée par du polystyrène, plus une couche de papier bulle sur le dessus.
    voici la bête en captivité:


    la boite contient:
    - la réplique,
    - un chargeur hi-cap 750bb en plastique orange (la couleur est assez vive),
    - une batterie ni-mh de 9,6v et 1200mah
    - une petite boite avec un chargeur de batterie (le genre de chargeur qu'il ne faut
    surtout pas utiliser) et la clé de réglage du guidon,
    - une tige de débourrage (d'une longueur impressionnante).

    le contenu de la petite boite en carton:


    le chargeur hi-cap 750bb:


    mauvaise nouvelle, pas de manuel d'utilisation (encore qu'avec l'habitude des ak, ça ne devrait pas poser de problème), par contre, une fiche jaune écrite tout en polonais ! qui semble être une fiche de contrôle qualité, avec les relevés de 10 tirs réalisés à la 0,20g: ça tape fort!!! (entre 430 et 439fps pour le mien).

    voici maintenant la bête dans son habitat naturel:




    il faut reconnaître que l'engin est impressionnant avec sa longueur de 1060mm (comme le vrai) et son canon qui n'en finit pas (canon interne mesuré à environ 635mm).

    les parties métalliques sont recouvertes d'une peinture noire matte qui semble assez résistante, pas de coulures ni de traces de moulages.
    au test de l'aimant, on obtient le résultat suivant:
    en acier: - butt plate,
    - receiver,
    - top cover,
    - pontet,
    - mag catch,
    - sélecteur,
    - hausse (réglable en gisement),
    - tube d'emprunt des gaz,
    - rail latéral (encore qu'il attire moins l'aimant que les autres parties en acier?),
    - fausse tige de nettoyage,
    - bipied,
    - cache-flammes (monté sur un classique pas de vis en 14mm anti-horaire).
    en alliage indéterminé: - le canon externe,
    - la fausse culasse (ou dummy bolt).

    le dummy bolt, justement, fait un joli claquement de métal quand on le laisse repartir librement vers l'avant, on dirait presque une vraie culasse.

    le guidon a un tout petit peu de jeu dans son logement dans le front sight, mais c'est négligeable, et quelques gouttes de frein filet ont mis fin à cette tentative de rébellion.

    le bipied semble assez solide, largement apte à supporter le poids du rpk lors d'embuscades tendues aux troupes impérialistes.

    le rail latéral paraît solide, j'ai pu y fixer sans problème mon cobra.

    le sélecteur a bien entendu 3 positions (sûreté, auto, semi-auto), avec une course 2/3 – 1/3.
    la sélection est franche et ne présente aucun jeu.


    la hausse réglable:


    le front sight et le cache-flammes:


    les parties en bois sont en lamellé-collé pour la crosse et la partie inférieure du garde-main, et juste en bois pour la partie supérieure. la qualité du bois semble correcte, il n'a pas l'air trop tendre. la teinte aurait mérité d'être un poil plus rougeâtre, mais c'est déjà pas mal (et puis ce n'est pas le plus difficile à changer).
    la crosse contient la batterie, pour la mettre il suffit de dévisser la butt plate (ça rentre au chausse-pied avec le fusible).

    je sollicite l'aide des experts pour un petit détail: le passage de sangle sur la crosse. sur ce rpk, il est situé coté gauche, tout en bas de la crosse, alors que sur une photo que j'ai trouvé sur le net, il est sur le coté droit, au plus près du receiver. est-ce qu'il y a eu plusieurs montages en fonction des séries, ou est-ce une erreur?

    gros plan du lamellé-collé de la crosse:


    passons à un démontage sommaire de l'animal:

    le top cover s'enlève comme sur toutes les ak, pas de surprise… ou plutôt si: une fois ôté, on peut admirer un superbe ressort de culasse qui ressemble à un vrai par son diamètre largement surdimensionné. ca ne sert pas à grand-chose, mais c'est joli. j'en profite pour tirer sur le levier d'armement, et là, deuxième surprise: la culasse possède une partie qui se prolonge loin dans le tube d'emprunt des gaz, afin de ressembler encore plus au système d'emprunt des gaz d'un modèle rs.
    la "mauvaise nouvelle", c'est qu'il sera donc impossible de modifier le circuit électrique pour loger une batterie type bâton dans le garde-main (je dis ça pour ceux qui auraient envie de remplacer la crosse contenant la batterie par une version rs pleine, il va falloir trouver une autre solution).

    le ressort de culasse s'enlève très facilement, tout comme la culasse qu'il suffit de faire reculer au maximum avant de la retirer par le haut.

    attention: il est indispensable de retirer la fausse culasse avant le garde-main supérieur, sinon ça va bloquer avec le faux système d'emprunt des gaz!

    la fausse culasse et son ressort:


    le garde-main, justement, se retire comme le modèle rs (les habitués de vfc ou kls ne seront pas dépaysés). on relève le petit levier situé coté droit, juste devant la hausse, puis on relève l'arrière du garde-main et hop, c'est fait.
    pour ôter la partie inférieure, il faut d'abord retirer la tige de nettoyage. comme elle est en acier, elle est très rigide et l'opération s'avère délicate. j'ai donc opté pour la solution de facilité: retirer cette partie en même temps que le canon externe.
    sinon, on tire vers l'arrière le petit levier situé à l'avant du garde-main, et le garde-main est libéré.

    avec toutes ce pièces enlevées, passons à l'intérieur, et sur le hop-up, qui est en métal. c'est plutôt une bonne nouvelle, on verra plus tard s'il fait correctement son travail.

    le hop-up métal:


    pour sortir le canon externe, encore comme sur le rs, une grosse goupille à chasser vers la gauche avec le rpk dans le sens de la marche (ce qui signifie la crosse vers soi et le canon vers ce qu'on veut, du moment que ça ne crie pas ou ne casse pas!). il faut aussi enlever les deux petites vis cruciformes de chaque coté du hop-up, et le canon externe sort sans difficulté.
    une fois enlevé, il ne reste plus qu'à incliner le canon interne vers le bas et à le sortir avec son hop-up vers l'arrière de la réplique.
    attention: contrairement aux ak type vfc, on ne peut pas sortir la gearbox sans d'abord enlever le canon externe, le hop-up ne pouvant pas se glisser vers l'avant, même en enlevant les deux vis qui le retiennent en place.

    reste à enlever la gearbox: là encore, les habitués de vfc et kls connaissent. il faut dévisser la vis qui retient le sélecteur avec une pince, puis enlever la poignée, et la gearbox sort toute seule.
    et c'est la journée des surprises puisque j'aperçois ce qui ressemble très fort à des roulements de 7mm.
    le moteur, quand à lui, ne porte aucun marquage. on verra à l'usage.

    voilà pour cette première inspection sommaire de la bête, le remontage se fait tout simplement en faisant les opérations dans l'ordre inverse. je m'arrête là pour le moment, mais d'autres infos suivront très prochainement.

    a première vue, ça semble sérieux, la finition est au rendez-vous... pour du cheap (même s'il n'est pas tout à fait donné, pour du cheap justement), mis à part une poignée en plastique marron qui n'est pas géniale (il faudra que j'en trouve une compatible plus proche de la réalité).

    pour ce qui est du tir, je n'ai pas de chrony à portée de main, donc de nouvelles infos en début de semaine prochaine après quelques essais lundi soir.

    le démontage de la gearbox suivra aussi très bientôt, un "léger" downgrade étant à prévoir, j'en ai bien peur (vu que mes petits camarades de jeu le prennent mal quand je leur rafale dessus à plus de 430fps… ils doivent être douillets). je commencerai donc par changer le ressort pour descendre entre 350 et 370fps, pour le reste, on verra après...

    merci de votre attention
    Ultima modifica di Kurnikoff; 15/11/2009 a 18:08

Questa pagina è stata trovata cercando:

4

19

2

15

11

22

7

AKMSCM-04669http://www.softairmania.it/threads/100463-Recensioni-Estere-AK47-Cyma-Blowback-RealSword-SVD-AKMS-Kalash-SVD-ACM-Cyma-RPKRK-06S.http:www.softairmania.itthreads100463-Recensioni-Estere-AK47-Cyma-Blowback-RealSword-SVD-AKMS-Kalash-SVD-ACM-Cyma-RPKCYMA046
SEO Blog
Licenza Creative Commons
SoftAir Mania - SAM by SoftAir Mania Community is licensed under a Creative Commons Attribuzione - Non commerciale - Non opere derivate 3.0 Italia License.
Based on a work at www.softairmania.it.
Permissions beyond the scope of this license may be available at http://www.softairmania.it.
SoftAir Mania® è un marchio registrato.